AAA US RIF : site officiel du club de foot de ST JOSEPH - footeo

Les choses sérieuses démarrent...

27 juin 2014 - 16:54

Nous y voilà ! On connait désormais les 16 qualifiés pour les 1/8e de finale de cette Coupe du Monde brésilienne

Fin du premier acte. La récréation est terminée ! Enfin, on aurait tort d'être aussi réducteur sur cette première phase de poules. Demandez aux espagnols, anglais, italiens, portugais ou, à des degrés moindres, aux croates, russes ou ivoiriens ce qu'ils en pensent !

La France fait parti des heureux élus. Qui l'eût cru, un soir du 15 novembre dernier après avoir été rossé par l'Ukraine à Kiev ? Avouns-le. Peu de monde...

Le parcours des bleus, depuis la qualification, est assez remarquable. Avec une montée en puissance assez nette. L'entrée en matière face au Honduras a été poussif, bien que maîtrisé, et le match face à la Suisse dans le même registre en terme de maîtrise et en plus très alléchant techniquement. Et quand la réussite est là...

Beaucoup sont donc restés sur leur faim. "Quoi, à 11 contre 10, même pas fichus de battre l'Equateur !!". Oui, c'est vrai. Mais dans ces cas-là, n'oublions pas de garder constamment en mémoire ce 15 novembre... On aurait pu être tous en vacances sans se soucier de ce Mondial sans notre équipe nationale... C'est typiquement français de vouloir plus. Mais coach Deschamps a su gérer son groupe, pour le moment, avec brio et toute l'intelligence qu'on lui connait. Presqu'une équipe bis sur la pelouse du mythique Maracana. Dommage pour le spectacle. Mais la qualification, encore une fois, est au rendez-vous. Le second objectif est atteint : le deuxième tour et ce huitième de finale, face au second du groupe de l'Argentine, qui est le Nigéria.

Oui, ce sera dur face à de véloces africains, qui ont su pousser les argentins dans leur retranchement. Mais on y croit. Avec un quart en vue face à l'Allemagne ? Et pourquoi pas une demie face au Brésil... Nous n'en sommes, évidemment, pas à ce stade. Loin de là ! L'obstacle est conséquent pour cette formation française qui doit s'appuyer sur les valeurs puisées dans sa douloureuse qualification, arrachée au stade de France, pour décrocher un ticket brésilien. Mais le véritable objectif est pointé vers l'horizon, et 2016 pour "Son" Euro, à la maison. Là où on a su décrocher, en 1984, notre premier titre de champion d'Europe. Et là où un certain Deschamps souleva une coupe du Monde et un peuple à la fois en juillet 1998.

Et les autres dans tout cela ? On commencera par le Maître de Cérémonie, le Brésil, qui défie le Chili. Attention au piège ! La Colombie (mon coup de coeur) va certainement créer la surprise face à l'Uruguay un brin diminué et amputé du mordant attaquant Suarez. Non, je n'ai pas de dent contre la Céleste. Plus sérieusement, l'Uruguay devra se méfier de cette formation colombienne, au risque de se casser les dents. Etre piqué au vif... Plus qu'une morsure, une blessure qui sera difficile à oublier. 

Pays-Bas - Mexique vaudra plus que le détour ! Le coup du Sombre Héros ?? Pistaches et autres cacahuètes de rigueur pour un match qui s'annonce spectaculaire, à l'image de -presque- toutes les rencontres de ce Mundial brésilien.

La suite de l'aventure pour le Costa Rica ? Face à la Grèce, invite surprise de dernière seconde sur un pénalty généreux et ô combien salvateur aux dépens d'ivoiriens qui n'ont pas vu le coup venir... En sortant en tête du groupe de la mort, condamnant l'Italie et l'Angleterre (excusé du peu !), on est en droit de s'attendre à une suite encore plus excitante.

Bienvenue à l'Algérie pour cette première de l'Histoire du football de ce pays (merci Vahid !). Avec un coach qui ne cesse de faire des miracles, l'Algérie de Slimani est au second tour, face à l'Allemagne ! Si vous voulez tenter de gagner quelques Euros, miser -peut-être- sur un nul et une qualification aux tirs au but ? What else ?

Argentine - Suisse et Belgique - Etats Unis complètent le tableau de ces 1/8e de finale. Des suisses remontés, des belges qui ne font pas de bruit mais qui ont fait carton plein, tout de même, à l'instar des Pays-Bas, de l'Argentine ou de la Colombie. Stromae leur porterait il réellement bonheur ? Ce sera "ta fête" ? Klinsmann a aussi réussi à guider sa sélection américaine en huitième. Et n'est pas à une surprise près...

Alors, et vous ? Vous les voyez où les surprises ?

Bonne continuation et bons matchs à tous,

Gilles

Commentaires

A BIENTÔT ET MERCI !

Notre Association a plus de 43 ans. Elle vit grâce à votre engagement et votre fidélité tant auprès de nos activités que de son membre fondateur, Jocelyn Sala.

Pour ma part, j'ai 44 ans dans quelques semaines. Fils de ce membre fondateur, autant dire que mes week-end, que ma jeunesse, que mes activités ont longtemps été bercés et rythmées par cette Association. D'abord en région parisienne, jusqu'en 1988, où j'écumais les stades dans les basques de mon illustre père, qu'après notre arrivée et le lancement local de notre, de votre, Association en 1992.

Avec un rôle plus actif, puis un peu plus effacé par moments, et depuis 2012.

Ce site est un aboutissement de ma volonté de pouvoir mettre en avant les activités, l'engouement que vous avez chaque week-end, tant sur les pelouses de football par nos vétérans 42 ans, que sur les sentiers pour nos randonneurs, les salles pour nos danseurs, et votre engagement de bénévoles sur les courses telles que le Grand Raid ou encore les autres sports (cyclisme, athlétisme, etc...) de ces dernières années, riches pour chacun d'entre nous.

Pour ma part, je vous laisse poursuivre cette aventure locale. Me voici désormais en route pour Paris. Un retour à l'origine de notre, de votre, Association. Pour quelques années.

Je vous remercie pour votre fidélité et pour la confiance que vous m'avez accordé, ainsi qu'au Bureau, pour les projets menés (Téléthon, Black Stars, voyages, ...) que nous avons su mener, ensemble, tout au long de ces dernières années.

Je vous dis "au revoir" et resterais en contact, forcément, avec vous tous. Mon départ est désormais proche, ce samedi 18 juillet.

A bientôt, bonne continuation !

Gilles

nov.
Grand Bassin